Accueil - English Version

Galerie Graff

BELGO
372, rue Ste-Catherine Ouest - Espace 216
Montréal (Québec)
Canada  H3B 1A2

Téléphone et fax:
   +1(514).526.2616

Mercredi au vendredi:
11h à 17h30
Samedi : 12h à 17h

@ Courriel

Accueil > Exposition en cours

Exposition en cours

JPEG - 154.4 kb

 
 
 
 
 
ALAIN LAFRAMBOISE
LES DERNIERS CAPRICES
25 mai - 26 juin 2017
Vernissage : jeudi 25 mai, 17 h
 
 
 
 
 Commissaires : Louis Cummins et Karl-Gilbert Murray
 
Alain Laframboise s’est joint aux artistes de la galerie Graff en 1985. Depuis, il nous a successivement fait voyager dans les petits univers grandioses de ses sculptures et dans la lumière dorée de ses visions. À travers la lentille de son impressionnante connaissance de l’art occidental, nous voyons se télescoper les grandes figures et moments de son histoire. Et c’est grâce à sa sensibilité pour les objets du quotidien et tragédies ordinaires qu’il a su nous faire glisser dans les coulisses du grand théâtre des signes et des choses qu’est notre réalité.
 
 
Les commissaires, en choisissant des œuvres de la collection personnelle de l’artiste, des œuvres majeures bien qu’encore jamais vues du grand public, nous offrent un dernier moment de partage privilégié avec leur auteur. Parmi ces pièces inédites, la série de collages Les derniers caprices, empruntant aux mosaïques de l’Antiquité et à l’art de la Renaissance, est un véritable éloge aux actes à la fois passionnels et méthodiques partagés par le collectionneur et l’historien de l’art. Dernières œuvres de l’artiste, ces compositions s’élèvent en autant de brillantes condensations des thèmes chers à Laframboise. D’imposantes photographies accompagnent ces collages ; dans l’esprit des Vedute, la façade de maquettes architecturales y devient un support pour des projections de tableaux des grands maîtres. Ces œuvres, produites il y a près de 30 ans et présentées pour la première fois, incarnent avec force et mystère les juxtapositions récurrentes dans l’œuvre de l’artiste. Plus loin, comme en réponse à ces fresques historiques, de petites pièces plus intimes comme les [Dessins de paille – portraits à l’aveugle réalisés à l’encre et au correcteur liquide sur des feuilles de journaux et magazines – et les Pleureurs, présentent davantage l’aspect cathartique de la création au quotidien.
 
 
Dans la salle de projection, Requiem, une vidéo en cinq mouvements réalisée par Louis Cummins sur la musique de Xavier-Charles Fecteau, rend hommage à Alain Laframboise en faisant revivre son œuvre. Compositions où se fondent les paysages naturels et urbains de clichés de l’artiste, ou collages animés de ses œuvres photographiques, les images de Requiem sont autant de tableaux vivants, tissant un réseau de liens poétiques entre les œuvres de Laframboise et de Cummins.

Toutes les versions de cet article : English ⟨français⟩

© 2015-2017 Galerie Graff. Le contenu de ce site Internet est protégé par le droit d'auteur. Toute reproduction est interdite. La Galerie Graff fonctionne grâce à l'engagement de son personnel, est membre du RCAAQ et remercie ses donateurs ainsi que les organismes suivants pour leur soutien :